Haut la consigne

Catherine THIEBERT & Florence DURIEZ

Service
Hauts-de-France, Roubaix
Talents BGE
Collecter, laver, réemployer pour réduire la production de déchets.

Le meilleur déchet c’est celui que l’on ne produit pas. Alors pour éviter d’en faire, Catherine, Blandine et Florence font du réemploi.

L’entreprise Haut la consigne, qu’elles ont créé en octobre 2020, collecte, lave et réintroduit dans le circuit de consommation des contenants en verre et en plastique. En quelques mois 35 000 bouteilles ont été réemployées grâce à un réseau de collecteurs composé d’une cinquantaine de magasins, brasseries ou d’entreprises. Leur seconde filière destinée aux plats à emporter a permis de réintroduire sur le même principe plus de 5 000 plats.

Un bilan impressionnant mais dont les trois associées ne souhaitent pas se satisfaire. Dans 4 ans, elles espèrent réemployer annuellement 8 millions de bouteilles et 500 000 plats. Pour atteindre ces objectifs, la startup compte se doter de sa propre installation de tri et de nettoyage dans la région et faire grimper le nombre de points de collecte dans la région à 400. Ce qui leur permettrait d’atteindre l’équilibre économique, acquis sur la revente des bouteilles aux producteurs de boissons.

« Chez Haut La Consigne, nous croyons que nous pouvons sortir de l’ère du tout jetable et réduire notre impact écologique, grâce à chaque geste individuel des consommateurs et à la coopération entre professionnels de l’industrie alimentaire et de la restauration.